PRODUCTION SCIENTIFIQUE

Recherche par domaine   Recherche par mots clés
 
Nom de Revue   Année de publication
 
< Recherche avancée >
Ordonner par
Date Nom Domaine Prénom Numéro
Ordre
Ascendant Descendant




Les publications du chercheur :


TAHARI Zineb
Laboratoire de Biologie du Développement et de la Différenciation - LBDD
Article 04 :Année de publication 2017
Titre Study of Serum Carcinoembryonic Antigen’s Profile for Breast Cancer in Western Algeria: 100 cases
   
Revue, référence The Gulf Journal of Oncology, Issue No. 23 - Jan 2017
   
Autres auteurs Z. Tahari A. Medjdoub L. Belhabri
T. Sahraoui
F. Z. El Kebir
   
Mots Clefs Tumor Markers, CEA, prognosis, SBR Grading
   
Résumé
   Background: Breast cancer is the most common cancer in women worldwide. Biology contributes to the early diagnosis and monitoring of breast cancer with several categories of markers such as prognostic markers (ER, PR, HER2), proliferative markers (Ki67), and tumor markers such as CEA and CA 15-3. CEA can be detected at a high concentration in serum of patients with malignant tumors. Aim: The aim of our study was to evaluate the concentrations of CEA in serum of women with breast cancer and to verify the existence of a possible link between the average rates of CEA and SBR grade. Methods: Serum samples from 100 patients with breast cancer and 100 controls was recovered and examined with an AxSYM analyzer (Abbott Laboratories, USA) to measure CEA using Microparticle Enzyme Immunoassay (MEIA) technology. Results: In our clinical study, the mean age of patients and controls were 52.7 and 50.3 years respectively. The results revealed an elevation in the CEA levels from patients with an average value of 16.61 ± 0.2 ng/ml. Positive correlation was found between CEA concentrations and SBR grade, it has found with 45,7 ± 1 ng/ml in grade III. Conclusion: CEA represents an excellent marker for breast cancer development. Changes in its concentration reflect the effectiveness or ineffectiveness of treatment.
Article 03 :Année de publication 2016
Titre Assessment of hypoxic stress in 44 women with breast cancer in the West Algeria
   
Revue, référence The Gulf Journal of Oncology, Sep (2016) Issue 22: 21-24.
   
Autres auteurs A. Medjdoub Z. Tahari L. Belhabri
T. Sahraoui
F. Z. El Kebir
   
Mots Clefs Breast cancer, Tumor Hypoxia, Hif1, Hypoxia, SBR Grade
   
Résumé
   Aim: The objective of this study was to evaluate the expression of hypoxia-inducible transcription factor 1α (HIF1α) protein profile among women with breast cancer in a population of western Algerian and to correlate the intensity of this expression with prognosis histological grade Scarff Bloom and Richardson (SBR) of the disease and the age of the patients. Methods: We used a kit provided by Life Science Inc (UScnk) for a sandwich enzyme immunoassay for the quantitative measurement of in vitro HIF1α in plasma in 44 patients and 44 controls in a population of western Algerian. Then we looked for the correlation between the intensity of the expression of HIF1α and prognosis histological grade SBR and the age of the patients studied. Results: The results indicate high levels of HIF1α at SBRIII grade with an average value of 12.26 ± 0.5 ng/ml. The average age of patients is around 50 ± 1year. In healthy subjects the mean concentration of 1.88 ± 0.1 ng/ml represents HIF1α with a mean age of 49 ± 1year. Conclusion: Clinical monitoring of patients treated for breast cancer by assaying the HIF1α marker seems to be very important in the prognosis.
Article 02 :Année de publication 2013
Titre Analyse de l’état du stress oxydatif dans le cancer du sein à l’Ouest algérien via les tests FORD et FORT et corrélation avec le grade histopronostique SBR
   
Revue, référence Journal Africain du Cancer, Journal Africain du Cancer, volume 5, pp 16-21
   
Autres auteurs • Z. Tahari • A. Medjdoub • T. Sahraoui • F.Z. Tahari • R. Soulimani • A. Bousahba • F.Z. El Kebir
   
Mots Clefs Cancer du sein , Classification SBR , Stress oxydatif , FORD , FORT
   
Résumé
   Le cancer du sein est une source de préoccupation majeure en matière de santé publique. Notre travail vise à étudier le rôle du stress oxydatif dans la physiopathologie mammaire. Il s’agit d’une étude cas-témoins ayant inclut 62 femmes atteintes de cancer du sein et 21 sujets sains. La classification des malades selon le grade histopronostique SBR montre une prédominance du grade III avec 53 % des cas. La détermination de l’état oxydatif (le test FORT) et la capacité antioxydante (le test FORD) au niveau du plasma sont effectuées par le photomètre FORM plus. A l’issue de cette analyse nous avons constaté que les valeurs des FORT et FORD obtenues sont incluses dans les limites des valeurs normales pour les témoins et dépassent la limite supérieure pour le FORT des malades. D’après notre étude, il semblerait que les radicaux libres sont excessivement produits dans le cancer du sein appartenant au grade SBR III.
Article 01 :Année de publication 2009
Titre Etude histopathologique des cancers mammaires dans l’ouest algérien : à propos de 81 cas
   
Revue, référence Journal Africain du Cancer, Journal Africain du Cancer, volume 1, pp 196-199
   
Autres auteurs • Z. Tahari • A. Medjdoub • T. Sahraoui • F.Z. El Kebir
   
Mots Clefs Cancers mammaires, Histopathologie, Pronostic , Ganglion lymphatique , Classification SBR
   
Résumé
   De par son incidence, le cancer du sein reste le cancer le plus fréquent chez la femme. Cette incidence est faible avant 35 ans et augmente avec l’âge. Il s’agit d’une pathologie mammaire hétérogène avec des variations interindividuelles. Notre étude a porté sur une analyse histopathologique de 81 cas de tumeurs mammaires malignes colligées au niveau du laboratoire d’anatomie pathologique du Pr Bourouis (Oran, Algérie). L’objectif de cette étude est de déterminer les fréquences de chaque type tumoral et d’analyser son aspect histologique et pronostique. Les résultats obtenus ont révélé deux cas de sarcomes et 79 cas de carcinomes. Le type histologique le plus fréquent est le carcinome canalaire infiltrant avec un pourcentage de 76,54 % des cas. Selon la classification histopronostique Scarff-Bloom-Richardson (SBR), 70 % des cas appartiennent au grade III. L’examen des curages ganglionnaires indique que 80 % de ces derniers sont envahis par le processus tumoral



Sunday. 08/12/2019 14:12:08